Prayer Reconciliation Unity Peace

News - Prayer Reconciliation Unity Peace

Icône
Croix
Print

Depuis la Ville Sainte, la Symphonie Eucharistique part dans le monde 22/10/2012


SYMPHONIE EUCHARISTIQUE: APRES L?EXTRAORDINAIRE CONCERT DE JERUSALEM, LES CONCERTS DE GENEVE, MILAN ET MATERA






Une extraordinaire symphonie réunissant les Eglises, en commençant par Jérusalem 10/08/2012

UN PROJET CULTUREL NE A JERUSALEM INSPIRE PAR LES CHANTS LITURGIQUES DE DOUZE DIFFERENTES TRADITIONS MUSICALES CHRETIENNES - UN APPEL POUR UNE PLUS GRANDE CONNAISSANCE RECIPROQUE ENTRE LES EGLISES ET AU RESPECT DE LA LIBERTE RELIGIEUSE



Affiche concert Jérusalem
Le 22 Septembre 2012, dans le jardin mystique de Gethsémani à Jérusalem, tous les chefs des Eglises et communautés chrétiennes sont invités à se rassembler, sous le ciel et les murs de la ville sainte, pour un concert exceptionnel: la première mondiale de la « Symphonie Eucharistique », qui sera transmise en direct par diverse chaînes de télévision chrétiennes sur plusieurs continents, et aussi enregistrées pour la création d'un DVD musical.

L’une des dernières compositions en date de l'organiste titulaire de la Basilique du Saint Sépulcre à Jérusalem pour l'Eglise catholique romaine, le musicien italien Armando Pierucci, la «Symphonie Eucharistique» a été écrite sur commission de Arnoldo Mosca Mondadori, le Président du Conservatoire de musique de Milan (I). Elle est inspirée par des pièces habituellement chantées au cours de la liturgie eucharistique de douze différentes Eglises et traditions musicales chrétiennes de la ville sainte, avec douze mouvements correspondants et une introduction sur un thème musical juif. Elle sera interprétée par le chœur et l’orchestre Duni du Conservatoire de musique de Matera (I) et le baryton Carlo Rotunno, dirigés par Antonio Carmine Catenazzo.

Par sa nature une composition occidentale, mais utilisant des thèmes dans les modes musicaux antiques des traditions orientales qui ne sont plus en usage dans la musique occidentale, la « Symphonie Eucharistque » n'est pas seulement unique du point de vue musical, mais aussi hautement symbolique: elle restitue en effet une vision de la beauté et de l'harmonie des riches différentes traditions chrétiennes interagissant, précisément, de manière « symphonique », une vision de la communion chrétienne exprimée à travers l'art de la musique. Elle se veut une invitation à tous les Chrétiens à devenir plus conscients de leur propre Église et tradition liturgique, reflétant leur histoire et leur identité culturelle, mais aussi à découvrir avec sollicitude fraternelle la multiplicité des traditions des autres Eglises chrétiennes. Afin de respecter la valeur et la tradition des pièces originales, celles-ci seront également chantées « a cappella », par douze représentants d'Eglises, avant que l'orchestre et le chœur n’interprètent le développement symphonique inspiré par ces dernières.

Le projet est promu par la Fondation italienne d’Arnoldo Mosca Mondadori "CASA DELLO SPIRITO E DELLE ARTI", par le Conservatoire de musique de Matera (I), et par l’ASSOCIATION POUR LA PROMOTION DE LA PRIÈRE EXTRAORDINAIRE DE TOUTES LES ÉGLISES POUR LA RECONCILIATION, L'UNITÉ ET LA PAIX, EN COMMENCANT PAR JERUSALEM, basée en Suisse, promotrice de l’initiative de prière d'intercession pour notre temps homonyme conduite par les Eglises de Jérusalem.

Le 25 Septembre 2012, immédiatement après le concert de Jérusalem, un concert à dimension laïque centré sur le thème de la liberté religieuse, promu aussi par la Fondation suisse "Caritas in Veritate" - liée à l’Observateur Permanent du Saint-Siège auprès de l'ONU - et par diverses Missions étatiques auprès des Nations Unies, tel le Vatican, la Grèce, le Liban, l’Ordre Souverain de Malte, et d’autres, aura lieu au siège européen des Nations Unies à Genève, l'un des plus importants centres de diplomatie multiculturelle dans le monde, ainsi que lieu essentiel de débat public international. La liberté religieuse est en effet de plus en plus menacée dans de nombreuses parties du globe, et plus particulièrement, en cette période de changements dans les pays du Proche et du Moyen-Orient. Avec le corps diplomatique des Nations Unies comme public principal et, en sus des douze mouvements inspirés par les traditions chrétiennes, deux d’entre eux inspirés respectivement par les traditions juives et musulmanes, le concert de Genève constituera par ailleurs un fort témoignage face à la communauté des Nations.

D’autres concerts ouverts au grand public sont prévus respectivement le 26 et 29 septembre 2012, toujours dans des lieux hautement significatifs: dans le Duomo de Milan,
logo SE
et à Matera, la « Jérusalem occidentale » (église de San Pietro Caveoso) , deux villes du Sud et du Nord de l’Italie qui, historiquement, ont chacune connu à la fois l’influence de la tradition orientale que occidentale de l’Eglise.

La « Symphonie Eucharistique » est un projet ayant de multiples dimensions: spirituelle et laïque, chrétienne et universelle. De la ville sainte pour les trois grandes religions monothéistes, au cœur de la scène politique internationale, avec une vocation pour ensuite se diffuser dans le grand public: à travers l'art et la beauté, les promoteurs de la Symphonie souhaitent donner à notre temps - un temps de changements et d'incertitude - un fort message de réconciliation, d'unité et de paix, s'adressant tant aux autorités religieuses que politiques, ainsi qu’au grand public. Et ce, en commençant par Jérusalem.



8ème édition de la grande prière d'intercession pour notre temps de toutes les Eglises 24/04/2012

LA 8ème SESSION DE LA PRIÈRE EXTRAORDINAIRE DE TOUTES LES EGLISES AURA LIEU A LA VEILLE DE LA PENTECÔTE ORTHODOXE AUPRES DE L’EGLISE ARMENIENNE CATHOLIQUE DE JERUSALEM SITUEE A LA 3ème et 4ème STATION DE LA VIA CRUCIS, OU EST RAPPELEE LA RENCONTRE DE JESUS AVEC SA MERE ET PRATIQUEE L’ADORATION QUOTIDIENNE DU SAINT-SACREMENT

Pentecost3
Dans un désir de communion avec les Églises orthodoxes, l'Église catholique arménienne de Jérusalem a choisi la veille de la Pentecôte orthodoxe, samedi 2 juin 2012, à 18 heures locales, pour accueillir la 8ème édition de la Prière Extraordinaire de toutes les Eglises pour la Réconciliation, l'Unité et la Paix, en commençant par Jérusalem.

La prière extraordinaire de toutes les Eglises est née au cours d'une veillée de prière au Saint-Sépulcre entre quelques représentants du clergé et laïcs en 2005, et a comme inspiration l'urgence d'une grande prière d'intercession pour notre temps adressée au Père, réunissant toutes les Eglises et commençant par Jérusalem: une prière fervente et récurrente, née spontanément dans le cœur de Chrétiens inspirés par l’Esprit Saint. Il s'agit d'une prière fondamentalement joyeuse, parce que les participants adhèrent, de par sa nature même, à l'Unité pour laquelle le Christ a prié (Jn 17: 21), et qui est, en elle-même, une source d’Allégresse. Il s'agit d'une prière à la portée de tous, car la participation à cette dernière requiert seulement que l'on se rappelle ces intentions de prière le samedi à 18 heures locale, et que l'on prie effectivement, en communion de prière avec tous les participants. L'Unité est avant tout une vérité spirituelle, qui s'exprime de manière essentielle dans la communauté de prière. Les Chrétiens qui prient et célèbrent ensemble acceptent d'entrer dans la dimension de l'éternité qui les libère du mal.

Locandina E
Les intentions de la prière commune sont la Réconciliation, l'Unité et la Paix avec Dieu, et, en Dieu, les uns avec les autres, à la fois au niveau individuel et au niveau collectif, tout d'abord au sein de l'Eglise, et donc, dans le monde, par l'Église. Le manque de Paix dans l'Église n'est pas seulement un contre-témoignage au message du Christ, il est aussi, et surtout, une réalité spirituelle négative, qui affaiblit sa force spirituelle. L'Église de Jérusalem, la « Mère de toutes les Eglises », utilisant, chaque fois, les mots de l'une des riches traditions chrétiennes représentées à Jérusalem au travers des différentes Églises, appelle l'Église entière à sa vocation première, et toutes les nations à la «conversion et au pardon des péchés » proclamés au nom du Christ, « en commençant par Jérusalem »(Luc 24, 47). Les trois intentions de la prière extraordinaire sont aussi un acte de foi en la Miséricorde Divine, qui connaît nos forces limitées.

La liturgie de l'Eglise arménienne catholique de la Pentecôte, qui correspond étroitement à la liturgie de l'Eglise orthodoxe arménienne, prévoit la bénédiction des quatre points cardinaux, avec la lecture de quatre Évangiles et une invocation à l'Esprit Saint à chacun d’entre eux. La bénédiction des quatre points cardinaux sera suivie par la prière des Vêpres, dédiées à la glorification de la Sainte et inséparable Trinité, et particulièrement, à l'invocation de la Lumière, de l'Esprit Saint, le Dispensateur des dons, de Celui qui donne la Paix.

Vous pouvez suivre la prière EN DIRECT sur www.fmc-terrasanta.org (streaming online) le 2 juin 2012 à 18h de Terre Sainte (15h GMT).



La Septième Prière Extraordinaire de toutes les Eglises se tiendra auprès l'Église copte orthodoxe 27/10/2011

LE 28 JANVIER 2012, LES CHRETIENS SONT INVITES A PARTICIPER A UNE GRANDE PRIERE D'INTERCESSION POUR NOTRE TEMPS AYANT LIEU EN L'EGLISE ORTHODOXE DE SAINT ANTOINE, PROCHE DU SAINT SEPULCRE, A JERUSALEM

Avec l'aide du Seigneur, le 28 janvier 2012, à 17 heures de Terre Sainte, toutes les Eglises se réunirons de nouveau en une grande prière d'intercession pour notre temps, pour la Réconciliation, l'Unité et la Paix, en commençant par Jérusalem. La prière sera diffusée en direct dans quatre continents per diverses chaînes de télévision chrétiennes.
Dans un esprit de communion, la septième prière extraordinaire de toutes les Eglises pour la Réconciliation, l'Unité et la Paix coïncide, comme en Janvier 2011, avec la semaine de prière pour l'unité à Jérusalem. Elle coïncidera aussi avec le début de la 4ème Journée Internationale d’Intercession en Terre Sainte, une initiative qui réunit des groupes de prière dans plus de 2000 villes dans le monde entier, avec le patronage du Conseil Pontifical Justice et Paix. L’Eglise Catholique, initiatrice de cette dernière initiative, se met, par le choix de cette coïncidence, en communion de prière avec toutes les Eglises participantes.
Flyer EP 28.1.2012


En cette période de changements, plus que jamais, il est urgent et nécessaire d’invoquer la Miséricorde du Seigneur sur notre monde. Qu’il veuille – sur notre requête insistante – toucher les cœurs et inspirer en eux le désir irrésistible de conversion, de renouvellement de la foi, de réconciliation, d’unité, et d’une vie vécue dans la paix intérieure du Christ, à la fois comme Chrétiens et comme Eglises.

L'Eglise copte orthodoxe, qui a souvent et encore récemment donné le témoignage de sa foi profonde en Jésus-Christ, jusqu'au martyre, proposera une célébration simple et très intense, reflétant sa profonde et très riche tradition.

Puisse la prière intense de l'Eglise à Notre Seigneur et Père être entendue! Puissent Ses fils et Ses filles être bénis, ceux qui ont entendu la Parole, ceux qui écoutent l'Esprit de Vie.






Prier avec et pour l'Eglise de Jérusalem 04/02/2011

A LA VEILLE DE LA PENTECÔTE, LE 11 JUIN 2011, LES EGLISES DE JERUSALEM INVOQUERONT L'ESPRIT D'UNE SEULE VOIX

Le 11 Juin 2011, à 6 h, heure de Terre Sainte, l'Eglise Catholique latine sera l'hôte de la sixième Prière Extraordinaire de toutes les Eglises pour la Réconciliation, l'Unité et la Paix, en commençant par Jérusalem. La prière sera présidée par S.B. Mgr. Fouad Twal, Patriarche Catholique latin de Jérusalem, depuis l'Eglise du Patriarcat Latin de Jérusalem.

La coïncidence de la sixième édition de cette grande prière d'intercession pour notre temps, à laquelle appelleront les Eglises de Jérusalem, avec la veille de la Pentecôte - que, cette année tous les chrétiens célèbrent à la même date – en fait un événement particulièrement joyeux et solennel. D’une seule voix, les Églises de Jérusalem demanderont à tous les chrétiens dans le monde de se joindre à elles en communion de prière pour les intentions de la réconciliation, de l'unité et de la paix.

L'arrière-plan spirituel de cette profonde et intense prière, inspirée comme une urgente nécessité à un petit nombre de moines et de laïcs au cours d'une veillée de prière nocturne au Saint-Sépulcre à Jérusalem en 2005, est à la fois le renouvellement de l'humanité dans le Dieu Trinitaire, au niveau individuel et collectif, et la réconciliation, l'unité et la paix dans l'Église comme un aspect essentiel de ce renouvellement.

L'initiative a été portée et dirigée par l'Esprit depuis ses début; En effet, rien d’autre ne peut explique pourquoi elle se développe, malgré toutes les difficultés qui surgissent sur sa route, et compte tenu des moyens limités disponibles pour la répandre dans le monde.

L'Église latine proposera une liturgie de la parole en latin, en arabe et en hébreu, reflétant à la fois sa très belle tradition et ses spécificités locales, comme l'initiative propose de faire, afin que les Chrétiens apprennent à mieux se connaître. Par une litanie des Saints, l’Eglise céleste sera appelée à se joindre à l'Église terrestre dans sa fervente prière au Seigneur.

La prière sera diffusée en direct par diverses chaînes de télévision chrétiennes au Moyen-Orient, en Europe, et aux Amériques, ainsi qu’en différé. Il sera suivi par un documentaire sur l'Eglise latine.

Sur tes remparts, Jérusalem, j'ai posté des veilleurs,
de jour et de nuit, jamais ils ne se tairont.
(Is 62: 6)